Alors que les thérapies alternatives se font de plus en plus nombreuses et que les humains tendent volontairement vers une reconnexion à la Nature dans un but de mieux-être, nous pouvons compter sur les arbres pour nous venir en aide aujourd’hui. Qu’est-ce que la sylvothérapie et à quoi consiste exactement un “bain de forêt” ?

 

 

Qu'est-ce qu'un bain de forêt ?

Les “bains de forêts”, aussi connus sous le nom de “sylvothérapie” ou “shinrin-yoku”, consistent en des sorties en forêt dans un but de reconnexion à la Nature et notamment un but de guérison personnelle grâce aux arbres.

Bien que cette méthode de guérison naturelle fasse partie des thérapies les plus anciennes et accessibles au monde, ce sont les japonais qui ont fait renaître et reconnaitre le “shinrin-yoku” en tant que médecine parallèle efficace à partir des années 80. Depuis, un grand nombre d’études scientifiques ont été menées dans le monde pour démontrer les bienfaits des bains de forêts sur la santé physique et mentale, afin de satisfaire la curiosité de ceux qui doutent encore ;). Vous trouverez d’ailleurs beaucoup de livres sur la sylvothérapie aujourd’hui en librairie, et d’autres sur la communication entre les arbres. Je vous conseille “La Vie Secrète des Arbres” de Peter Wohlleben.

Aujourd’hui, le bain de forêt est devenu une pratique recommandée pour tout le monde, qu’on soit malade et qu’on veuille se faire guérir par les arbres, ou en bonne santé et qu’on désire maintenir sa vitalité, passer un moment de détente, développer ses sens, se connecter avec la nature et les éléments, communiquer avec eux, en tirer des enseignements. C’est également un moyen de redonner à la Mère Terre, de l’écouter, et d’apprendre à la servir en retour.

Un bain de forêt peut durer plusieurs heures voire plusieurs jours selon notre intention. C’est une pratique qui nécessite de la lenteur afin de la faire en conscience, donc ce n’est pas une randonnée ou une marche rapide dans la montagne. Bien que les bains de forêt se fassent souvent en groupe, c’est un moment de reconnexion personnel et dans le silence. Ce n’est pas non plus une pratique sportive, car le but n’est pas le dépassement de soi ni la performance, le but étant la relaxation et la connexion guérison personnelle. Les bains de forêt sont donc accessibles à tous quelques soit l’âge ou l’état de santé de la personne.

 

 

Les bienfaits des bains de forêt

Comme dit précédemment, de nombreuses études ont démontré le caractère scientifique des bienfaits de la sylvothérapie sur la santé physique et mentale, et je vous invite à vous renseigner sur ces études si vous êtes intéressé par les détails. Parmi les bienfaits que l’on peut constater, les bains de forêt sont responsables de :

  • La guérison de maladies et états de santé faibles tels que la dépression, le diabète, le cancer, l’hyperactivité, les problèmes respiratoires, les allergies, l’obésité, la pression artérielle…;
  • La diminution visible du stress et de l’anxiété;
  • La stimulation du système immunitaire, et donc la meilleure prévention de maladies futures;
  • L’augmentation de la sensation de détente au quotidien, de la gratitude et la joie;
  • Un meilleur ancrage, une meilleure relation avec notre corps physique;
  • Un meilleur lâcher-prise et un mental diminué;

Ces bienfaits sont produits par une multitude de facteurs que l’environnement nous offre : du son des feuillages, du vent, des ruisseaux, aux couleurs apaisantes de la nature, en passant par l’oxygène pur dégagé par les arbres, jusqu’à l’émanation de molécules relaxantes provenant des arbres, tous les éléments contribuent à la détente et au mieux-être. 

Les bienfaits d’un bain de forêt peuvent se faire sentir immédiatement et durer toute la semaine et plus. Comme toute pratique de développement personnel, c’est une thérapie qui porte ses meilleurs fruits lorsqu’elle est pratiquée régulièrement, de préférence une ou plusieurs fois par mois.

Il est important aussi de noter qu’il ne suffit pas d’attendre “d’être mal” pour sortir faire un bain de forêt ! Au contraire, plus on sortira en faire régulièrement lorsqu’on est bien, et moins on aura de chance de tomber malade ou de se sentir affaibli ou stressé le reste de l’année. 

Bref, à consommer à volonté !

 

 

Approche énergétique et spirituelle

Grâce à la sylvothérapie, nous développons également la communication avec les arbres, avec les éléments, les esprits et les Dévas de la Nature. Plus nous pratiquons cette approche consciente avec les arbres, plus nous développons nos sens et nos capacités extra-sensorielles, nos moyens de communication avec eux, notre amour pour eux. Nous créons une réelle relation avec eux, un échange basé sur l’amour et le coeur.

Nous pouvons utiliser les arbres comme guides et leur demander conseil, réponse à nos questions, entendre ce qu’ils ont à nous enseigner, faire relayer des messages, envoyer nos souhaits dans l’Univers, nous connecter au Tout et faire l’expérience d’être Unité avec le Monde… Et enfin, nous pouvons leur demander de guérir nos maux, nos maladies, nos douleurs.

Depuis la nuit des temps, les chamans et autres guérisseurs du monde entretenaient une relation profonde avec les esprits de la Nature. Ils savaient comment les entendre, et se fiaient à leur sagesse et leurs enseignements. C’est en les écoutant qu’ils savaient exactement quels remèdes naturels utiliser pour curer telle ou telle maladie, quelles quantités prescrire, comment mélanger les ingrédients, quels propriétés détenaient chaque plante, mais aussi où planter leur tente, où construire leur village, sur quel terrain élever leur troupeau. Ils pouvaient connaître la météo, savoir si un orage approchait et combien de temps il durerait. Tous ces éléments qui leur ont permis de survivre.

Aujourd’hui, nous revenons petit à petit à cette relation Homme-Nature, et nos sens commencent à s’ouvrir à nouveau, avec un besoin de se reconnecter à la Source, à soi-même, à la Terre Mère. Les bains de forêt sont un excellent moyen d’y parvenir.

 

 

5 exercices de sylvothérapie

Il existe une multitude d’exercices différents pour profiter de la sylvothérapie. En voici quelque uns pour vous lancer dans votre premier bain de forêt :

 

Se connecter à un arbre

Afin de vous connecter à un arbre, faites d’abord le vide dans votre tête, en respirant profondément et en vous relaxant. Puis, lorsque vous êtes prêt, marchez lentement en conscience et sentez-vous appelé par un arbre.

Une fois devant lui, prenez un moment pour vous centrer dans votre coeur. Puis demandez lui permission de pouvoir vous approcher et de le toucher. Dites lui votre intention, que vous souhaitez connecter avec lui dans le but d’échanger, ou de vous faire guérir. Lorsque vous pensez que c’est ok, posez vos deux mains sur l’arbre. Sentez l’arbre sous vos mains et vos mains sur lui. Sentez sa texture, son odeur, et commencez à vous connecter à lui avec l’intention.

Maintenant, calez votre respiration sur celle de l’arbre. Imaginez que l’arbre respire, et essayez de ressentir son pouls. En vous laissant guider par votre intuition, laissez votre respiration se caler sur celle de l’arbre, et ainsi fusionner avec ce dernier.

Vous êtes maintenant connecté à l’arbre, et pouvez lui parler.

 

Demander à un arbre de vous guérir

Pour demander à un arbre de vous guérir, commencez par vous connecter à celui-ci avec la méthode précédente. Puis, quand vous vous sentez prêt, dites lui ce qui ne va pas chez vous, et demandez-lui de vous aider.

Si c’est un problème physique, par exemple une douleur dans le dos, vous pouvez vous tourner et poser votre dos contre le tronc d’arbre afin d’être directement en contact avec la zone en question. Si c’est un problème de coeur, vous pouvez enlacer le tronc et rester blotti contre lui.

Puis, patientez un moment pendant que le soin s’opère en vous. Cela peut prendre plusieurs minutes, peut-être 2 minutes ou 20 minutes. Pendant ce temps, restez tranquille et observez ce qui se passe en vous (fourmillement, sensation de légèreté, chaleur…). C’est vous qui sentirez quand le soin est fini, et vous pourrez alors vous retirer. Pensez bien à remercier l’arbre pour le soin et d’être dans la gratitude.

 

Marcher les yeux fermés dans la forêt

Une bonne manière de se familiariser avec la forêt est de se déplacer les yeux bandés, afin d’obstruer un de nos sens, la vue, et donc d’augmenter nos autres sens. Vous pouvez le faire seul, pendant quelques minutes. Fermez les yeux, relaxez-vous, et quand vous êtes prêt, avancez très doucement là où vous vous sentez appelé. Suivez votre intuition, suivez le vent, suivez les bruits. Marchez très lentement afin de ne pas tomber, et aussi afin de faire l’exercice le plus en conscience possible. Le but n’étant pas une performance et d’aller d’un point à un autre, le but est de se déplacer dans l’espace en connexion avec son environnement. Concentrez-vous sur les sensations sur votre corps, et l’impact de l’environnement sur vos sens.

 

Méditer dans la forêt

Asseyez-vous à un endroit que vous aimez, par exemple au pied d’un arbre ou dans l’herbe. Fermez les yeux, et prenez de profondes inspirations, pour vous relaxer. Centrez-vous dans votre coeur, et mettez l’intention de vous connecter à la forêt. Maintenant, ouvrez un à un vos sens et observez ce qui se passe. Concentrez-vous sur votre ouïe, et observez tous les bruits de la forêt, ceux que vous n’entendiez pas auparavant. Entendez les plantes et les animaux bouger tout autour de vous, sans les voir. Entendez le vent, l’eau, peut-être même la terre. Faites pareil avec vos autres sens, sentez les odeurs de la forêt, de son humidité, de ses végétaux…

 

Suivre l’invitation de la forêt

Les yeux fermés, la respiration relâchée, centrez-vous dans votre coeur. Puis quand vous êtes prêt, demandez à la forêt de vous guider vers ce qu’elle a envie de vous faire découvrir. Puis rouvrez les yeux, et laissez-vous emporter, sans réfléchir, par ce qui vous appelle. Ce peut être un ruisseau, dans lequel vous vous sentirez appelé à baigner vos pieds; ce peut être le sol qui vous appelle à vous allonger et vous ancrer en lui; ou ce peut être le ciel, qui vous appelle à lever la tête et regarder les nuages passer et la forme qu’ils prennent… A vous de vous sentir guidé par l’invitation de la forêt.

 

 

Comment donner en retour ?

J’aime penser qu’une importante partie de l’expérience d’un bain de forêt est de donner en retour, donner à la Nature ce dont elle a besoin. En effet, nous avons pris pour acquis toutes les ressources et les trésors qu’elle nous offre au quotidien depuis des millénaires, et nous oublions parfois de lui rendre la pareil. La Terre est abondante, mais elle a quand même besoin qu’on s’occupe d’elle. Peut-on à notre manière donner en retour lorsqu’on est ni garde forestier ni agriculteur ? Que faire à notre petite échelle pour contribuer à leur bien-être ?

La première chose à faire est avant tout d’aborder la Nature avec respect. En changeant notre rapport à la nature et aux arbres, en s’intéressant à eux, en les regardant de manière différente, nous créons déjà un lien avec eux. Quand vous faites une randonnée dans la montagne ou juste en vous promenant dans les rues de Paris, au lieu de marcher avec le but de l’arrivée, marchez en observant les différents arbres sur votre chemin et en s’intéressant à eux, à leur histoire personnelle. En les ayant oublié au fil des années, nous en avons perdu le respect qu’ils méritent. Ce sont des êtres sacrés qui maintiennent la vie sur Terre, souvenez-vous-en à chaque fois que vous en apercevez un. Le fait de ressentir du respect et de l’amour envers eux vous reliera davantage à ces êtres formidables, et contribuera à leur santé énergétique.

Pour aller plus loin dans l’action, il y a des dizaines de façons de leur venir en aide. Si vous ne pouvez pas lutter contre la déforestation et toutes ces grandes entreprises, vous pouvez quand même les aider en faisant des actions qui leur font du bien. Par exemple, de plus en plus de journées “ramassage de déchets” sont organisées partout en France et ailleurs, pour nettoyer les forêts, les parcs naturels, les lacs et rivières.

D’un point de vue plus spirituel, vous pouvez aussi leur faire des offrandes. Par exemple de l’eau ou des graines, de la nourriture, que vous déposez au pied de votre arbre préféré, dans l’intention qu’il s’en nourrisse ou qu’il le prenne comme un cadeau de reconnaissance, ou en échange d’un soin qu’il peut vous promulguer, ou de sa protection. Votre offrande peut être aussi un chant, de l’amour, de la lumière. Vous pouvez vous connecter à un arbre et lui demander ce dont il a besoin.

Quelque soit votre action, c’est l’intention qui est la plus importante. Tant que vous le faites dans l’amour et le respect, cela aura forcément un impact positif pour la Nature, qui vous le donnera en retour.

 

 

Comment faire si on n'a pas accès à une forêt ?

Les bains de forêt se font principalement… en forêt ! Mais ne vous inquiétez pas si vous ne pouvez pas vous déplacer, il est tout à fait possible de bénéficier de leurs effets thérapeutiques autrement.

Si vous habitez en ville, vous pouvez aller dans un parc public et trouver des arbres, même s’ils sont petits, c’est mieux que rien. D’ailleurs ces arbres là auront davantage besoin de votre aide et votre amour que les arbres en forêt. Vous pouvez les remercier de prendre toutes les énergies nocives de la ville et d’être là pour transmuter l’oxygène pour tous ses habitants.

Si vous n’avez pas moyen d’accéder à un arbre - par exemple c’est le cas de personnes qui sont en hôpital et ne peuvent pas bouger - c’est encore possible de profiter de leurs énergies. Déjà, si vous avez une fenêtre avec une vue sur un arbre, utilisez cette vue pour vous connecter à cet arbre là et vous pouvez réaliser tous les exercices par visualisation avec cet arbre, et recevoir ses bienfaits et ses soins à distance. Il a été prouvé que les patients en hôpital dont la chambre donnait sur une vue avec des arbres sortaient d’hôpital plus tôt que ceux dont la vue ne comportait pas de nature.

Et si vous n’avez même pas de vue sur un arbre, alors vous pouvez également visualiser dans votre tête un arbre, un champs, une forêt. Imaginez votre environnement et appelez un arbre majestueux pour venir vous aider, vous protéger et vous guérir. Il m’est arrivé de ne pas pouvoir bouger à cause d’un mal de dos. J’ai appelé un arbre géant par l’intention et la visualisation afin qu’il vienne me soigner, et en me réveillant j’étais déjà guérie. Ça peut paraître un peu olé-olé tout ça, mais dites vous au pire ça ne vous coûte rien d’essayer ;). 

 

 

Bain de forêt : seul ou en groupe ?

Lorsque vous partez seul en forêt, vous pouvez expérimenter une totale liberté, sans contrainte, en toute authenticité et sans jugement, et prendre le temps dont vous avez besoin pour vous connecter consciemment avec l’arbre, avec vous-même. C’est idéal si vous voulez prendre un moment dans le silence total et vous sentir “seul au monde”, d’en faire une expérience de retraite intérieure.

Lorsque vous faites l’expérience en groupe, vous n’allez pas non plus parler à vos voisins, donc l’expérience sera quand même personnelle car chacun va de son côté trouver l’arbre qui l’appelle. Vous bénéficierez aussi de l’énergie de groupe, et notamment des conseils et de l’intervention du guide. Selon l’organisateur, vous pourrez donc découvrir différents exercices de sylvothérapie, seuls ou en groupe.

Les exercices de groupe sont très puissants aussi et vont aider au lâcher prise et à la guérison par les arbres. Avoir un guide permet de se laisser guider (justement), et de ne pas avoir à réfléchir à la prochaine étape, à l’heure, à son environnement. Il permet donc un lâcher prise du mental, et il suffit de se laisser emporter par le bain de forêt en toute tranquillité. Le guide est aussi responsable de l’espace énergétique dans lequel se passent les rituels. Selon ses capacités et orientations (chamanisme ou autre), il peut vous faire vivre des expériences intenses en connexion avec les arbres de la forêt, et vous aider à vous connecter encore plus à ceux-là. Il est un facilitateur entre la forêt et les personnes présentes, et peut aider à “ouvrir” le canal entre les deux.

Vous pouvez aussi essayer des bains de forêt en groupe, puis reproduire seul par la suite les exercices que vous aurez appris.

 

 

Où trouver des sorties de bain de forêt ?

J’organise des sorties de bains de forêt dans les alentours de Toulouse (Haute-Garonne) une fois par mois, que vous pouvez retrouver en cliquant ici. Chaque sortie est différente afin de découvrir une multitude d’exercices pour se connecter aux arbres et profiter de leurs bienfaits.

Vous pouvez sûrement en trouver dans votre propre région en tapant les mots clés "bain de forêt" ou "sylvothérapie" avec votre ville sur google.

 

J’espère que cet article sur les bains de forêt vous aura été utile et que vous testerez quelques exercices de cette liste. N’hésitez pas à partager en commentaires votre propre expérience !

Si vous avez aimé l'article, partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tous droits réservés © 2017 Lily Marfisi